Association la G.U.I.L.D

Gradignan Univers Imaginaires et LuDiques
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La petite bande d'espions s'est fait...

Aller en bas 
AuteurMessage
Personne
Acolyte
Acolyte
Personne

Nombre de messages : 489
Age : 54
Localisation : Bordeaux Sud, mais la tête ailleurs...
Date d'inscription : 06/11/2006

La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty14.11.06 17:53

Pour la partie de vendredi 17/11, un léger retour en arrière s'impose peut-être.

Suite à une période dormante, l'équipe d'espions est retournée à une vie plus commune. Chacun a repris son activité initiale (marchand, artisant, lettré, chasseur, etc...)

Or, chacun séparément a été victime d'un enlèvement fort bien calculé. À la suite de quoi tous se sont retrouvés enfermés par deux dans un cachot lugubre. Avec un horizon et une espérance de vie extrèmement réduite.

Deux, ont réussit à s'évader pour se retrouver dans la Cordillère du Rempart, au coeur de l'Empire Ottrota, et en plein hivers.
Après plusieurs jours forts désagréables, ils ont atteint un caravan-sérail presqu'immobilisé par la neige. Là, ils ont rencontré une caravanne de Blitzkriegers Talars, autant dire d'espions, qui leur ont appris que toute l'équipe a disparue.
Ils ont donc fait demi-tour pour retourner à la forteresse de solitude d'où ils se sont échappés.

Vendredi pour la suite avec un effectif plus conséquent.

Éric
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Re: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty14.11.06 22:26

Ceux qui n'ont pas réussi à se délivrer eux-mêmes doivent un coup à boire à ceux qui se les gèlent pour les libérer. hin, hin!
Revenir en haut Aller en bas
Le Mars
Membre du Consortium
Membre du Consortium
Le Mars

Nombre de messages : 2488
Localisation : Gradignan
Date d'inscription : 04/11/2006

La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Re: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty14.11.06 23:15

Ha ben oui... c'est une tres bonne idée ça What a Face

celui qui a pas sa biere a offrir on le laisse dans le cachot clown

Surtout qu'on va avoir besoin d'un petit remontant : il pleut des tropocarnes dans ce scenario :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Acolyte
Acolyte
Personne

Nombre de messages : 489
Age : 54
Localisation : Bordeaux Sud, mais la tête ailleurs...
Date d'inscription : 06/11/2006

La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Tout le monde s'est échappé...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty18.11.06 11:11

Comme il fallait s'y attendre... Il se sont tous fait la malle.

Y-a fallu que je console les 15 tropocarnes qui avaient été mis en faction pour les intercepter. Ca m'a fendu le coeur de les voir errer comme des âmes en peine, les crocs propres, pas la moindre petite goutes de sang sur le pelage, un véritable cas de conscience.

Sur cet épisode, Balthazar et Dilvish sont revenus sur leur pas (en compagnie de 4 mercenaires embauchés pour l'occasion) afin de venir chercher le reste de leur petite bande encore dans les cachots Ottrota.
Il a fallu braver sérieusement les éléments car l'hivers dans ces montagnes est assez rude. Il ont repris le passage secret par lequel ils se sont évadés la première fois.
Un petit système de garde avait été remis en place par les gens de la forterresse. Du fait d'une erreur de jugement, il a été possible de repénétrer les lieux.
La libération des 4 membres du groupe s'est fait sans trop de problèmes. Les véritables difficultés sont apparus pour sortir. Entre les soldats, dont les membres manquants ont fini par alerter la hiérarchie, et la non connaissance des lieux, la sortie a été difficile. Avec 3 malades et un blessé grave les déplacements ont été lents et fastidieux.
Petit point positif, une ou deux informations ont été glanées. Il semble que la forterresse de solitude ait été remise en fonction pour entrainer des Tropocarnes à la guerre via un contrôle magique d'origine Talar.
Une fois retourné à la maison (le Royaume de Talaris) par le biais des espions Blitzkriegers, tout les membres du groupe se sont attachés à rétablir les événements qui ont abouti à leur enlèvement. En moins d'une semaine, le couple responsable de l'opération, a été découvert. Malheureusement, la puissance magique de ces deux personnes était telle qu'il a été impossible de les garder vivants et de les interroger.

Ps : si vous en avez le coeur, envoyez vos dons pour les jeunes tropocarnes orphelins, à "Tropocarnos en détresse, Service des urgences, Impéria, Empire Ottrota Cedex12", merci d'avance.

Éric


Dernière édition par le 19.08.07 17:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Acolyte
Acolyte
Personne

Nombre de messages : 489
Age : 54
Localisation : Bordeaux Sud, mais la tête ailleurs...
Date d'inscription : 06/11/2006

La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Re: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty30.07.07 23:24

Au dernier week-end de juillet (2007), nous avons pu nous réunir à 3 sur un vendredi soir (c'est vous dire les difficultés qu'il y a réunir un corum acceptable !).
Nous avons repris les Espions pour avancer un peu sans faire d'étincelles.

Dilvish et le Tatanka de Didou (dont j'ai oublier le nom ; pardonnes moi... Je sais c'est mal...) se retrouve dans une auberge de qualité ou le bretteur humain a ses habitudes. Le Tatanka désirant apprendre au mercenaire les déboires de l'action chez le couple de magiciens.
Comme le reste du groupe est en convalescence forcée, nos 2 lascards entreprennent de remonter la piste qu'ils savent conduire chez l'ex petite amie du fils du Duc Commandeur Belfiore, Ministre du trésor.
(Cf. un aventure précédante n'ayant pas fait l'objet d'un résumé... Désolé)
Cette jeune femme, apparamment trés vindicative, n'a pas supporté d'être suplantée et a ,semble t-il, monté une opération pour de se venger de son ex ; et comme cette tentative a tourné court, elle essaye de se débarrasser des géneurs qui l'ont spolié de sa vengeance (tordu, hein..).

Mais dans cette affaire il y a la remplaçante... Et cette dernière n'est pas aussi oie blanche que cela.
Il ne faut pas (trop...) longtemps à nos héros pour comprendre que cette jeune femme possède des capacités cachées. Une enquète difficile prouve qu'elle est en fait une membre de haut niveau de la Guilde des érudits qui s'est réincarnée dans le corps de sa servante.
Depuis, elle s'est placée dans la famille dans la famille du Duc Commandeur Belfiore pour contrecarrer les plans, Melle Merteuil (l'ex, vindicative). Donc, dans cette histoire, qui n'est pas pourri ?

Après une journée de cheval, nos héros se rendent dans le domaine Merteuil en territoire Léomassoudien. Malheureusement, ils sont vite repérés et, outre l'acceuil glacial de la prévauté locale, ils sont les victimes d'un guet-apens à 2 doigts de réussir.
Alors que la retraite semble la seule issue possible, ils perçoivent à leurs trousses un être surnaturel fort inquiétant. Par bonheur, ils ont pris la peine de s'éloigner de la grand route et ils ne sont pas importunés.

PS : Ca leur apprendra de se méler de ce qui ne les regarde pas ! M'enfin... Pour une fois que j'essaye de faire disparaître 2 méchants en les confrontant l'un à l'autre...

Éric
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Acolyte
Acolyte
Personne

Nombre de messages : 489
Age : 54
Localisation : Bordeaux Sud, mais la tête ailleurs...
Date d'inscription : 06/11/2006

La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Re: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty16.08.07 23:12

Une scéance peu commune, un repas, de la bière et du pinard (pas trop !)
Les personnages : Arkhail, le Tatanka, dit "frisette" (ce coup-ci je n'ai pas oublié le nom), Cormyr l'érudit magicien alcoolique et Balthazar, le "simple marchand" serrurier et archer à ses heures.

Ces 3 larrons reprennent le flambeau, il faut débusquer et confondre les Merteuil. Donc retour immédiat sur les terres des Merteuil dans la région Léomassoudienne.
Grâce à Cormyr, "Frisette" est sous l'effet d'un sort d'oppostion qui le maintien imperceptible tant qu'il ne fait rien (Pas facile !). Les deux autres jouent les innocents, mais se font repérer le soir même à l'occasion d'une petite fête dans l'auberge où ils se sont arrêter.
Dehors il pleut des cordes, et comme le Vicomte de Merteuil et sa fille sont dans l'auberge avec leurs gardes du corps, pourquoi ne pas visiter immédiatement le manoir ? Oui... Pourquoi ?

Donc... Début des emmerdes. Après un sans faute dans la pénétration des lieux Cormyr se fait grilller les neurones dans un piège qu'il désirait retirer. Il faut le sortir de là rapidemment mais l'alerte est donnée. Plus le temps de faire de dentelle : on fait fondre la grille du parc, on crible les chiens de poursuite à l'arc et à la hache, on traverse les champs bourbeux pour se rendre en catastrophe à l'auberge où la fête n'est pas finie.
Quant les poursuivants déboulent, notre petit monde est au lit et aussi serein qu'on peut l'être. Malheureusement il faut trouver un érudit capable de soigner Cormyr dans les plus brefs délais...

Donc... Suite des emmerdes. Car maintenant que le Tatanka n'est plus imperceptible, la Sombre Bête d'Adrien déjà aperçue lors de la scéance précédante, le localise et leur tombe dessus dans la cours du domicile de l'érudit local. Et là, coup de génie, Balthazar, fort d'une initiative automatique, tire avec un projectile magique sur le seul point vulnérable de la créature fantomatique : un des yeux.
Ces derniers étant des cristaux matrices, ils éclatent sous l'impact, générant un effet chaos dévastateur. Le corps de l'imfortuné Cormyr et Arkhail le Tatanka sont pour ainsi dire mis en pièces, mais ce dernier sauve Balthazar en lui faisant écran. L'effet chaos à un effet inattendu, Cormyr se réveille dans le corps de l'apprenti de l'érudit local. D'un homme dans la force de l'âge avec un foie en déliquescence, il se retrouve dans le corps d'un jeune homme puissamment bâti (Bon... désolé pour l'érudit et son apprenti, mais bon... On n'y pouvait pas grand chose).

Après le reste de la nuit et le jour suivant de repos et surtout un grand nombre de billes de soins, l'équipe est prète à repartir : direction le manoir.
Il se trouve qu'après les évènements de la nuit le Viconte Merteuil convoque Balthazar pour lui poser des questions sur tout ce ramdam. La bouche en coeur et le regard innocent, le fourbe ment effrontément sans se faire (a priori !) repérer.
Durant la discution, l'arrière du manoir présente un beau kiosque perché sur une petite île d'un étang.
Le nouvel objectif est trouvé, cette construction doit camoufler quelque chose. Encore sous la pluie batante, et par un trés grand détour, le trio arrive aux abords de l'étrange étang. Plutôt que de nager, Cormyr le jeune fait passer tout ce petit monde en volant... et plouf dans l'eau ; une annulation de la magie élémentaire reigne ici, et des piranhas reignent dans l'étang.
C'est encore Cormyr qui fait les frais de la baignade, Frisette et un peut mordillé, Balthazar n'a rien... 4 billes de soins plus tards la visite reprend.

La découverte d'un passage secret conduit à une crypte sacrificielle. Là les attend le Vicomte de Merteuil. La bagarre est épique et trés serrée, en effet, le Vicomte est un puissant magicien élémentaire, bien plus puissant que Cormyr. Mais en fin de compte, grace à la volonté commune, l'ennemi est défait (de justesse !).

P.S. : j'ai voulu les récompenser de leur (enfin !) qualité de jeu, et je me suis donc montré magnanime et très large en Pt d'acquisition : 40. Il ne faut surtout pas croire que cela se produira souvent.


Dernière édition par le 17.08.07 13:47, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Re: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty16.08.07 23:30

Je tenais juste à rendre hommage à mon copain "Frisé", le Tatanka, qui n'a pas son pareil pour donner un fameux coup de main.

Eric, tu penses qu'on va te croire quand tu prétends vouloir monter deux méchants l'un contre l'autre? Personne n'est dupe: on va devoir se les tarter les deux... Reste à savoir comment, mais bon: si on savait tout d'avance, il n'y aurait pas de jeu de rôles, hein!

Dilvish
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Acolyte
Acolyte
Personne

Nombre de messages : 489
Age : 54
Localisation : Bordeaux Sud, mais la tête ailleurs...
Date d'inscription : 06/11/2006

La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Re: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty09.09.07 22:44

Nous ne sommes que 4 à jouer : Haroun Taz le Courrier, Dilvish le mercenaire, et enfin Cormyr "le jeune" érudit de son état.
La partie est courte car elle suit la déculottée de XV de France face à la Roumanie, nous avons donc commencé à jouer vers 23 h 30.

Nous reprenons directement à Talaris, la Capitale. Dans les locaux de la Guilde des mercenaires, notre trio s'interesse vivement aux documents récupérés chez les Merteuil, en particulier à la correspondance.
Cette dernière retrace les contacts entre le cette maison et un Tribun de l'Empire. Contre toute attente, ce dernier n'agit pas comme membre de l'Empire, mais comme individu appartenant à une confrérie secrète que l'on nomme pour plus de facilité : l'Hydre.

Après une légère difficulté de traduction, Haroun Taz retranscrit la totalité des lettres et Dilvish s'empresse d'aller présenter le résultat à un des responsables de sa Guilde.
On y retrace la totalité du parcours qui finit par faire admettre la Famille Merteuil dans une confrérie d'adorateurs d'Arien (Dieu de l'Empire) aux visées fortement personnelles.
Ce groupe envisage de faire croitre sa puissance en pillant les secret d'un ensemble de cités, qui se nomme les Cités États. En effet, les capacités du Royaume Talar et de l'Empire Ottrota s'annulent empéchant (momentanément !) un changement quelconque. Il s'agit donc d'obtenir le moyen de faire pencher la balance vers un troisième axe en cumulant les aptitudes de chacun de ces 3 ensembles politiques.

Les Cités États ont devellopé un moyen de déplacement aérien par dirigeables. En effet, les Citées sont assez éloignées et surtout inaccessibles par voie de Terre.
Hors la composante civile de ce moyen de transport, il existe des Dirigeables transportant des "Armats" conçus et déplacés magiquement. Ces artefacts sont gigantesques et leur description fait froid dans le dos.
C'est une de ces paires Dirgeable/Armat que l'Hydre envisage de dérober en montant une armées de Tropocarnes dirigés à distance par la science magique Talar.

Il se trouve qu'un contact diplomatique entre Talaris et une des Cité est en train de se mettre en place. Pour facilité les choses, une orbe de transfert est en chemin vers la frontière des Cités États. En effet, il est impossible de les atteindre en moins de 5 semaines de déplacement difficile.
Nos Héros sont persuadé que l'Hydre va se servir de cette porte pour atteindre à moindre effort les Cités. Et pour cette raison, ils se rendent à fond de train à la poursuite de la caravane effectuant le transport de l'orbe.
La mission a été avalisée par le Sénat après qu'une version des correspondances ait été transmise. De plus la maison Merteuil est dissoute et ses biens confisqués par la couronne.

PS : C'est trop tard... Beaucoup trop tard... Fallait pas dormir en chemin ! L'orbe est bientôt arrivée. Mais au fait ? Tout celà a t-il la moindre raison d'être ? Parce que si ça se trouve l'Orbe ne représente rien pour l'Hydre...

Éric
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Acolyte
Acolyte
Personne

Nombre de messages : 489
Age : 54
Localisation : Bordeaux Sud, mais la tête ailleurs...
Date d'inscription : 06/11/2006

La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Re: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty30.09.07 11:42

À la poursuite de L'orbe de transfert...

La route est incroyablement longue pour remonter jusqu'à l'escorte et son chargement. Mais après plusieurs jours de déplacement à fond de train, le fourgon est retrouvé.

Après avoir prouvé leur bonne foi aux soldats royaux, (au moyen de la lettre du Ministre du trésor) ils peuvent enfin fouiller le fourgon transportant l'orbe. Les deux accompagnateurs érudits ne font pas vraiment preuve d'hostilité, même s'ils s'insurgent contre la procédure. Cormyr "le jeune" entamme décrypter les méandres de la programmation de l'orbe.
Suitre à quelques doutes, Balthazar repère un troisième larron invisible. Immédiatement, les hostilités sont lancées. La bataille est brève, mais les dégâts importants : Harroun Taz et Balthazar sont inconscients après avoir reçu une puissante décharge télépathique. Dilvish se remet de son combat mental avec l'inconnu, et Cormyr est le seul à étre intact.
Le lieutenant, chef du détachement, a occis les 2 accompagnateurs qui ont pris fait et cause pour l'ennemi.

Le risque de voir l'orbe réellement dangereuse est trop grand. L'escorte royale reconduit l'objet vers Talaris, tandis que nos héros se rendent vers son point normal de livraison : une forterresse Ottrota abandonnée depuis des temps immémoriaux. En effet, il faut emporter la solde des ouvriers remettant les batiments en état. De plus, des recherches concernant un dirigeable des cités doivent être effectuées. L'engin est sencé s'être approché de la forterresse, mais n'est jamais arrivé.

Après cinq jours de trajet suplémentaires, sur un col dominant 2 vallées, la construction est aperçue. C'est une petite place forte totalement remise à neuf. À l'intérieur, une trentaine d'artisans, un érudit et une dizaine de mercenaires habitent les lieux.
Un sous-sol a été creusé et l'ensemble est accueillant malgré l'austérité des alentours. Une nouvelle définition des objectifs s'impose...

PS: L'heure du dénouement approche... Et maintenant qu'ils sont paumés au milieu de nulle part j'ai enfin les mains lilbres !

Éric
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Acolyte
Acolyte
Personne

Nombre de messages : 489
Age : 54
Localisation : Bordeaux Sud, mais la tête ailleurs...
Date d'inscription : 06/11/2006

La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Re: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty20.10.07 16:23

Petite partie à 3. Sur le pied de guerre on trouve Balthazar et Haroun taz.

Après un ou deux jours dans la forteresse du col venteux. Nos 2 lascars quittent le reste du groupe pour chercher la carcasse du dirigeable des Cités États.
Deux chemins s'ouvrent à eux pour descendre dans la vallée. Le premier est rapide mais périlleux, car il suit une falaise abrupte. Le second est certainement plus long mais beaucoup plus sûr.
Balthazar préfère user de sa nouvelle connaissance magique pour aller plus vite. En volant sur son surf télékinétique il emporte son encombrant compagnon à une vitesse qu'un cheval au galop ne suivrait pas.

Le second jour, juste après leur départ, ils passent par dessus une portion de forêt calcinée. Un rapide examen permet de trouver la carcasse du dirigeable ; mais aussi 3 tropocarnes en armures de commande. Les 2 premiers sont promptement zappés par les flèches de Baltazar. Le troisième s'enfuit en se servant de la nacelle du dirigeable comme écran. Haroun Taz, transformé en Lycanth, le rattrappe et l'exécute d'une gigantesque charge à la lance.

La fouille de l'engin aérien permet de découvrir, outre une dizaines de corps, un système de navigation magique dans lequel est stoqué toute la cartographie des montagnes environnantes en 3 dimensions.
Le retour vers la Forteresse est à 2 doigts de tourner au cauchemard. Un blizzard se lève et un froid glacial projette une neige drue sur les personnages. La survie dans une cabane sans fermeture est ardue, mais après 36 heures de tempète le calme revient.
La fin du trajet est surréaliste, avec ce manteau neigeux, la forteresse à pour ainsi dire disparue, seules les vigies de permanence finissent par apparaître pour donner la voie à suivre.

PS : ils me crament tout... Alors j'ai essayé de les coincer avec d'autres moyens... Mais même là ce n'était pas suffisant ! Chier !

Éric
Revenir en haut Aller en bas
BAD bat
Acolyte
Acolyte
BAD bat

Nombre de messages : 555
Age : 42
Date d'inscription : 29/03/2007

La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Re: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty21.10.07 23:44

Voilà, on en fait tout un plat, de ces fameux tropocarnes, mais avec un bon tireur d'élite qui lance des boulets de canon, avec un bol inimaginable aux dés, ça rentre dans le domaine du faisable! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Acolyte
Acolyte
Personne

Nombre de messages : 489
Age : 54
Localisation : Bordeaux Sud, mais la tête ailleurs...
Date d'inscription : 06/11/2006

La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Re: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty03.06.08 3:58

Après pas mal d'absence, je reprend le résumé de cette histoire...

Pour simplifier, 2 ou 3 parties ont permis de comprendre le fonctionnement de la carte de navigation magique, mais aussi de s'approcher à pieds de l'une des 7 cités Etats.
Malheureusement l'adversaire aussi a fait quelques progrès, la troupe de Tropocarnes en armure s'est assemblée à proximité de cette même citée.

Une poursuite s'engage entre nos héros et les forces ennemis. Il est impossible d'employer trop longtemps des moyens magiques pour fuir, car ces derniers sont aisément repérables, même s'ils permettent d'accélérer le mouvement.
Après plusieurs jours de fuite ininterrompue, le "break" finit enfin par être fait. C'est le moment ou jamais d'atteindre l'objectif qui malheureusement se trouve encore à plusieurs jours de marche (fut-elle forcée).

Notons que durant les pérégrinations à travers cols et vallées de la Cordillère du rempart, un ancien mausolée a été mis à jour. Ce dernier contient la dépouille d'une femme dans un état de conservation incroyable.
Plutôt que de risquer de réveiller la jeune femme, cette dernière est transportée dans la dimension personnelle de Cormyr "le jeune".

Par chance, des troupes de surveillance de la Cité découvrent les personnages qui commencent à sérieusement fatiguer. Le contact n'ait pas facile, car ces soldats se méfient de tout ce qui est extérieur à leur civilisation.
Dans un premier temps, on présente ces intrus à un officier, Capitaine des troupes extérieures. Plus tard, après avoir vérifié les affirmations concernant une éventuelle invasion, ils sont conduits devant le conseil des représentants.
Un de ces derniers tente de les faire assassiner, car il lui semble inadmissible d'avoir fait entrer des étrangers à l'intérieur des murs. Par bonheur, les tueurs sont démasqués avant de pouvoir surprendre qui que ce soit. La bataille est extrêmement brève mais en dit long sur la puissance de ces gens.

Quand enfin la présentation avec les dirigeants à lieu, l'équipe comprend que tout est à faire, la méfiance de cette population est incroyable. Leur histoire et leurs démêlés avec l'Empire les ont rendus paranoïaques.
Dans la bataille à venir, le plus logique aurait été de faire sortir les Armures géantes, mais c'est impossible sans l'aval des représentants de toutes les cités.
Une mise en alerte des troupes locales est tout de même obtenue, le pire est évité...

PS : c'est qu'ils commencent à découper sévère les huluberlus... Va falloir que je prenne des mesures drastiques...

Eric
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Acolyte
Acolyte
Personne

Nombre de messages : 489
Age : 54
Localisation : Bordeaux Sud, mais la tête ailleurs...
Date d'inscription : 06/11/2006

La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Re: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty30.06.08 13:59

Reprise à 3 joueurs... Haroun Taz : le courier, Baltazar : artisan serrurier et Dilvish mercenaire.

Grâce à Cormyr "le jeune", l'équipe a pu rejoindre Talaris par la porte entretenue par les Érudits dans leur Guilde. Ils ont ramené dans leurs bagages des Diplomates de la Cité.
Après quelques heures d'échanges avec les autorités Talars, ces diplomates sont conduits devant le Roi et un collège de Sénateurs.
De leur côté, les personnages reprennent contact avec la civilisation. Ils ont passé presque 4 mois dans la Cordillère du Rempart. Une fois attablés au mess de la Guilde des Mercenaires, ils pensent avoir quelques jours de relâche, mais c'est sans compter avec le hasard...
Un forgeron se présente avec une partie d'une armure de Tropocarne... Immédiatement sur le qui-vive, l'équipe s'enquiert de l'origine de l'objet. D'après l'artisan, il aurait repris une forge qui a été vendu par les domaines après avoir fait l'objet d'une saisie.
Sans attendre ils se rendent sur les lieux pour en avoir le coeur net. Or une seconde partie de la forge, grossièrement camouflée, laisse apparaître le reste de l'armure et un gabarit en bois représentant un tropocarne...

Les fouilles durent tard dans la nuit. On finit par découvrir un compartiment interne au gabarit et un bureau escamotable.
Dans le compartiment, ce sont des feuillets retraçant toutes les caractéristiques de l'armure, autant physiques que magiques.
Les sous terrains laissent une autre surprise : outre les restes momifiés d'un tropocarne, une orbe matrice insérée dans la paroi de pierre est récupérée (sans la briser)...

Les personnages se rendent immédiatement à la forteresse pour y faire part de leur découverte. Rentrer s'avère difficile, car les Diplomates sont encore en pleine discussion.
Après quelques irritations passagères, l'équipe est invitée à présenter les événements qui ont conduit à cette situation.
Les descriptions et l'armure font beaucoup d'effets. Tant et bien qu'une distinction globale est offerte aux personnages, la situation fait que cette remise s'effectue sans faste, mais c'est le geste qui compte.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Acolyte
Acolyte
Personne

Nombre de messages : 489
Age : 54
Localisation : Bordeaux Sud, mais la tête ailleurs...
Date d'inscription : 06/11/2006

La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Re: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty18.07.08 11:14

Oups ! Je viens de m'apercevoir que je n'ai pas terminé le résumé précédant.

Donc... ou en étais-je ? Ah oui, après les distinctions...

L'orbe découverte dans les sous-sols du forgeron a été promptement retiré de son emplacement pour être étudiée voire employée. Car les premières certitudes il apparaît que c'est un moyen de transport direct. Cette orbe ouvre un porte dimensionnelle qui est forcément reliée quelques part...

Durant la séance de remise des distinction, ou plutôt après, l'équipe fait état de la découverte et explique sa volonté d'essayer le passage. Le ministre, bien que pas dans sa partie, est assez retissant, il demande à ce que l'objet soit mis en fonction dans un lieu très sécurisé.

L'expérience est donc tentée dans les sous terrains de la forteresse, sous l'égide des magiciens du Roi.
Dilvish et Haroun'taz passent la porte avec autant de circonspection que possible. De l'autre côté changement de latitude, impossible de faire le point, mais le kiosque fermé dans lequel aboutit la porte n'a pas d'échappatoire. Les quatre gardes possèdent tous un collier de commande de tropocarne et une investigation mentale permet d'acquérir quelques certitudes : on est au GQG de l'Hydre et 2 compagnies de 60 tropocarnes sont en faction à proximité.

Comme il est impossible de pénétrer plus avant sans risque, nos héros font demi-tour... Pour s'apercevoir qu'ils ont été suivi : un piège qui permet à l'ennemi d'expédier 2 assassins directement au contact d'une cible préférentielle : le Roi de Talaris.

Le premier tueur s'arrête pour faire face aux poursuivants car le temps que l'alerte à l'intérieur du château soit donnée, il sera trop tard. Ce dernier est mis hors de combat par Divish puis promptement exécuté par Haroun'taz, le second est très rapide. Il atteint les appartements royaux pour se sacrifier et éliminer les Diplomates des Cités et le Roi. Mais alors qu'il lance l'action de puissance capable d'éradiquer cette aile du château, Harou'taz apparaît en plein course et empale le tueur dans un bond phénoménal. Le danger est passé, mais l'engueulade qui s'en suit est mémorable, il n'est plus question de se livrer à ce genre d'expérience sans encore plus de sécurité...

PS : LÀ ! Je les ai mystifiés ! Sans une prise de conscience tardive et une chance sans nom, BOUM, adieu le Roi !

Éric
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Re: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty18.07.08 14:53

Hmmm...

De la chance, où vois-tu de la chance?

Tout était parfaitement sous contrôle...

du maître de jeu, bien entendu!! :)

N'empêche, j'aurais bien aimé voir comment tu t'en serais sorti si Harountaz avait raté 2 jets de suite au moment crucial!

Talaris sans son roi, çà ça fait une bonne matière à scénarios!!! :bball:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La petite bande d'espions s'est fait... Empty
MessageSujet: Re: La petite bande d'espions s'est fait...   La petite bande d'espions s'est fait... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La petite bande d'espions s'est fait...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La petite bande d'espions s'est fait...
» Briançon petite ville grand renom
» Les chamans et la petite Waaagh !
» COmment on fait les enfants ?
» On est bientôt arrivés ? Y fait rien qu'à m'embêter !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association la G.U.I.L.D :: Autres activitées :: Jeux de Rôles-
Sauter vers: